Rémunération et congés

Salaire minimum de l’apprenti :

Le salaire de l’apprenti varie selon son âge et l’année de formation. Il est calculé en % du SMIC ou du SMC (Salaire Minimum Conventionnel).

tableau-smic

Salaire minimum conventionnel (SMC) :

Certaines entreprises doivent appliquer une rémunération plus favorable que le salaire minimum réglementaire, suivant leur convention collective.

smc

Quelles situations particulières ?

Attention, au-delà des rémunérations minimales définies ci-dessus, des règles particulières doivent être appliquées en fonction du cursus de l’apprenti ou de certaines situations spécifiques :

  • Contrat d’apprentissage successif de l’apprenti
  • Echec de l’apprenti aux examens
  • Aménagement de la durée normale de la formation
  • Formation complémentaire (Mention complémentaire ou diplôme connexe)

Pour certaines professions, des indemnités et primes spécifiques doivent être ajoutées au salaire brut ou versées en fin de contrat (ex : secteurs de l’automobile, de la métallurgie…).

Se référer à la convention collective de l’entreprise.

Quels congés pour l’apprenti ?

  • La règle : Les droits aux congés sont identiques à ceux des salariés de droit commun. Ils dépendent du Droit du Travail, de la convention collective ou des règles propres à l’entreprise.
  • Les exceptions : Pour préparer ses examens, l’apprenti a droit à 5 jours supplémentaires avec maintien de salaire. Ces 5 jours sont à programmer dans le mois précédent les épreuves.

 

 
 
cfa